Des cheveux chinois saisis aux États-Unis !
Des cheveux chinois saisis aux États-Unis !
Hairdreams
Presse
COMMUNIQUÉS
DE PRESSE
Retrouvez ici les derniers communiqués de presse Hairdreams.

Des cheveux chinois saisis aux États-Unis ! 

Pourquoi Hairdreams n'utilise pas de cheveux provenant de Chine et comment l'entreprise est-elle éthiquement engagée en faveur des droits de l'homme.

Il y a quelques jours, une nouvelle choquante pour tous les fans d'extensions capillaires a été diffusée par les médias : selon les rapports du "Spiegel", du "Focus" et de nombreux autres services d'information, 13 tonnes de produits en cheveux humains ont été confisquées aux États-Unis en raison de soupçons massifs de violations des droits de l'homme. Les extensions capillaires d'une valeur de 800 000 dollars destinées au marché américain proviendraient de « camps d'éducation » dans la province du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine.

Selon des organisations de protection des droits de l'homme, il s'agit de camps de prisonniers où sont actuellement détenus plus d'un million de membres de la minorité musulmane ouïghoure. Selon les autorités américaines, les biens confisqués sont des extensions de cheveux et des perruques, ayant été produites pour l’exportation par des Ouïghours emprisonnés dans le cadre de travail forcé. 

Cet incident montre clairement qu'il faut aussi faire attention à l'origine des produits capillaires humains. Contrairement à l'industrie de l'habillement, où de nombreux fabricants s'engagent désormais à respecter des normes éthiques en termes de conditions de travail et de durabilité dans les pays d'origine, cette pratique n'est pas encore courante dans l'industrie capillaire.

Pour cette raison, Hairdreams a décidé il y a plusieurs années de jouer un rôle de pionnier et s'est imposé un code d‘éthique, afin que tous les cheveux véritables utilisés proviennent exclusivement de sources déontologiquement sûres (voir annexe). Ces normes vont bien au-delà de ce que l’on retrouve habituellement dans l'industrie et stipulent, entre autres, que seuls des cheveux provenant de donneurs volontaires et produits dans des conditions de travail équitables, durables, et avec une rémunération adéquate sont utilisés.

Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle les cheveux chinois ne sont pas utilisés chez Hairdreams et ne le seront pas à l'avenir. Ces cheveux ne répondent généralement pas aux exigences de qualité strictes des cheveux Hairdreams, pour lesquels seuls des cheveux sains, non traités et de type europoïdes sont utilisés. Les cheveux europoïdes sont par nature beaucoup plus légers et plus fins que les cheveux de type asiatique, qui comprennent par exemple les cheveux chinois ou les cheveux russes, provenant principalement des régions asiatiques de la Russie orientale. Les cheveux asiatiques sont naturellement noirs, épais et hérissés. Pour les rendre utilisables par les consommateurs du monde occidental, il faut les éclaircir considérablement et les traiter chimiquement. Cela endommage la structure du cheveu et des propriétés importantes comme la brillance naturelle et l‘élasticité sont perdues. Ainsi, ils ne conviennent pas pour devenir des cheveux Hairdreams. En outre, la surveillance et la garantie des conditions de travail humaines ne sont pas vraiment possibles en Chine. C'est également pour cette raison que Hairdreams n´utilise pas de cheveux chinois.

La rigueur de Hairdreams en termes de qualité et d'éthique est très appréciée par les clients et les partenaires de la coiffure et constitue l'un des facteurs de succès qui ont permis aux extensions et épaississements capillaires Hairdreams d’être au sommet de l’échelle de popularité depuis de nombreuses années.

Close
Demande de mot de passe
Veuillez additionner 1 et 1.